Articles - Matière première

Soja - Poursuite à venir du signal d'achat ? (08/06/2017)

  |   17  |  Poster commentaire  |  Matière première
Résumé :

  • Fort positionnement négatif sur le soja; ce peut-être une indication d'acheter.
  • La production en Amérique du Sud est forte, ce qui explique pourquoi les prix sont actuellement bas.
  • Il y a des préoccupations au sujet de la production de soja aux États-Unis.
  • La Chine est la clé de la reprise de la demande mondiale de matières premières.


Le prix du soja a chuté de façon spectaculaire depuis le début de cette année, justifier par de bonnes perspectives pour la production de pétrole en Amérique du Sud et en raison des changements de préférences des agriculteurs aux États-Unis, qui préfèrent la production de soja sur le maïs en raison de la rentabilité. Le désir de rebondir à partir de début Avril a été dicté par des problèmes de production potentiels en Argentine. Encore une fois, il y avait des préoccupations au sujet de la production et de la récolte, suite aux précipitations importantes qui ont provoqué des inondations dans les zones clés du pays. Il c'est avéré, cependant, que malgré le mauvais temps, la récolte en Argentine étaient très importantes.

En principe tous les facteurs négatifs sont déjà inclue dans le prix et nous avons une attitude très négative des investisseurs. Le prix est au plus bas depuis plus d'un an; la seul augmentation du prix avait eu lieu quand nous avons eu des facteurs associés à la météo. En regardant les données de la production actuelles, ce n'est plutôt pas un soutien solide pour les prix, mais toute les perspectives et le positionnement lui-même indique qu'il y a un potentiel de rebond des prix de la matière première.

Techniquement, sur un graphique en données 240 minutes (H4), les prix ont cassé et clôturer au-dessus de la partie haute d'un canal baissier. Un signal d'achat avait était donnée au dessus de 926,5 cents par boisseau.
Objectif dans un premier temps : 942, 75 cents par boisseau qui correspond à une résistance mensuel. Au dessus de 942,75, direction MM200 (H4) et 963,88 cents par boisseau.
Ce signal avait était annonçai en avant première dans ce rapport => https://echosforex.fr/articles/6-rapport-matieres-premieres/282-positionnement-sur-les-cereales-rapport-cftc-at-06-06-17/
Nous avons eu l’opportunité de revenir également dessus la veille en émission live => https://youtu.be/x8hKVLFjAQU?t=1h29m47s

Cependant, nous remarquons que sur le graphique hebdomadaire, nous avons cassé les deux semaines précédentes un support mensuel à 942,75, qui est maintenant devenu résistance. La hausse pourrait donc être limitée, et c'est ce pourquoi nous mettrons SL à BE (SL0), si les prix atteignent 942,75 cents par boisseau, résistance mensuel sur laquelle nous prendront des premiers bénéfices.




L'un des facteurs qui devraient soutenir le soja est l'exportation US. Les États-Unis, en plus du Brésil et de l'Argentine sont les principaux exportateurs de la matières premières et une grande partie de ses ventes vont en directes de la Chine. En Chine, nous avons affaire à une demande accrue de soja au cours des dernières années, qui est associée au développement de l'élevage.

Ces dernières années nous avons constaté une consolidation des importations de soja en Chine. Vous pouvez voir que le plus gros concurrent pour les Etats-Unis, c'est le Brésil, qui gagne un avantage grâce à sa monnaie plus faible. D'autre part, le dollar américain se déprécie, ce qui devrait être un soutien général pour l'ensemble du groupe de la matières premières.


Source : Bloomberg

En dépit de la forte concurrence du Brésil, les perspectives d'exportation aux États-Unis sont les plus élevés de toute l'histoire. Tout écart par rapport aux années précédentes peut être l'un des signaux clés pour acheter le soja.


Source : Bloomberg

La forte demande de soja fournit une couverture pour la consommation de 26%. Ce n'est pas la valeur la plus faible, mais ça représente une baisse par rapport aux saisons précédentes, lorsque la valeur était plus proche de 30%. L'automne dernier, les stocks à la consommation indiquée une augmentation de la demande, principalement parce que les stocks de matières premières continuent de rester très fort, en particulier aux États-Unis.

Le ratio des stocks à la consommation commence à diminuer de manière significative (axe inversé), ce qui peut être le premier signal d'achat - tout c'était le cas à la mi-2015.


Source : Bloomberg

En regardant l'évolution de la contribution de la fabrication, nous pouvons voir que, après la forte croissance de la dernière saison, cela apporte une baisse générale actuelle de la production, et ce, malgré la forte croissance de la production du Brésil. Toutes les prévisions sont encore disponibles pour l'année prochaine, mais à ce stade, la production devrait baisser aux États-Unis et au Brésil.

La saison en cours ainsi que la prochaine saison pourrait apporter une baisse de la production de soja dans le monde.


Source : Bloomberg

L'évolution de la demande pour l'année en cours et les prochains années semble très prometteur, en particulier en termes de rendement attendu en provenance de Chine.


Source : Bloomberg

Déjà en ce moment, il y a des inquiétudes quant à savoir si la production aux États-Unis (qui doit encore être plus faible) se révélera être aussi forte que les prévisions qu'indique le rapport USDA. Le printemps aux États-Unis a été torrentiel, ce qui provoque des problèmes non seulement avec les semis de maïs, le soja, mais aussi en raison du fait que ces matériaux sont semés dans les mêmes zones. Par conséquent, les prévisions de rentabilité de la récolte des États-Unis peuvent encore être réduite.

Les prévisions de rentabilité pour la saison en cours sont beaucoup plus faibles que pour la saison précédente, mais ils peuvent encore être réduits.


Source : Bloomberg

Peut-être le facteur le plus « pro-croissance » pour le soja est le positionnement dans ce marché. Le positionnement spéculatif est à des niveaux extrêmes, et cela peut être considéré comme une indication d'achat. Cela a été plusieurs fois le cas pour l'or, le pétrole, ou même le maïs et le blé. Aujourd'hui, nous voyons que le positionnement est à des niveaux négatifs nets, parmi les plus bas dans l'histoire. Dans pratiquement tous les cas, nous avons une descente négative en dessous du niveau de 50 mille contrats, ce qui a été le signal d'un potentiel de rebond des prix à court terme. À ce stade, le rapport de l'USDA pour Juin peut être l'un des principaux facteurs pour les prix du soja, car il peut montrer une détérioration potentielle des perspectives aux États-Unis. Ce rapport sera publié le 9 juin (demain).

Les positions longues sont extrêmement faibles compte tenu de la dernière décennie, alors que les positions courtes sont proches d'un niveau-record. D'autre part, le positionnement en matière de total net mensuel, est déjà sur un plus bas historique. Le point d'inflexion peut être une indication de poursuite vers une direction nord (vers le haut).


Source : Bloomberg