News - News publics

Une Fed beaucoup moins belliciste que prévu par les investisseurs !

Par , le dans News publics - Aucun commentaire - 0
Une Fed beaucoup moins belliciste que prévu par les investisseurs !
Hausse de taux US comme prévu la veille, bien que les marchés financiers avaient déjà anticiper la hausse depuis longtemps... Ceci est la deuxième hausse en trois mois, elle repose principalement sur une solide situation de l'économie US et des indications sur le fait que l'inflation est proche de son objectif.

Relèvement de 25bp soit de 0,75% à 1,00%. Cela ne surprend pas, bien sûr, le désir des membres de la Réserve fédérale concernant la normalisation de la politique monétaire aux États-Unis a longtemps été apparente, c'était le message clé. Le message de la veille a plutôt déçu, nous avons observé une vague dynamique de sell-off du dollar américain en raison de prises de bénéfices. La Réserve fédérale prévoit deux hausses cette année, qui se traduit donc par aucun changement dans les prévisions médianes des membres du Comité. Les prévisions macroéconomiques non essentiellement pas changé et fondamentalement le discours était très semblable aux précédent, de même Janet Yellen n'a rien dit révolutionnaire à la conférence. Les investisseurs qui étaient optimistes par rapport au dollar US, sont clairement déçus.

Un autre événement important que surveillent de près les marchés financiers; ce sont les élections législatives aux Pays-Bas. Selon les résultats récents (après le dépouillement de 95%), avec une très forte participation (81%), les élections seraient remportées par le centre-droit du Parti populiste, dont le chef est le Premier ministre Rutte. Cependant, il ne peut compter que sur 33 des 150 sièges de la chambre basse du parlement. Geert Wilders du partie libéral, bien qu'il était en tête des sondages pendant longtemps, a remporté la deuxième place et peut compter sur 20 sièges. Exéquo à la troisième place avec 19 sièges : les chrétiens-démocrates (CDA) et les libéraux (D66). La défaite électorale est pour le Parti travailliste, qui cette fois a remporté seulement 9 sièges, alors que précédemment il occupé 38 sièges au parlement.

Cela indique un changement clair dans la société néerlandaise, même si le parti populiste a remporté les élections générales. Maintenant commence le processus fastidieux de former un nouveau gouvernement, qui aux Pays-Bas dure généralement plusieurs dizaines de jours. Le Parti libéral déclare qu'il est prêt à entrer dans une coalition. Cependant, les résultats des élections peuvent quelque peu rassurer les investisseurs, car ils donnent espoir qu'également en France et en Allemagne ne gagneront pas les eurosceptiques. L'EURUSD a rebondi hier, principalement en raison de la réunion du FOMC, mais les résultats aux Pays-Bas on également soutenu la hausse. La résistance à 1.07 à été cassé, la prochaine cible pour les acheteurs se situe vers 1,08.