News - News publics

Légère baissent des indices asiatiques, et rebond des prix du pétrole.

Par , le dans News publics - Aucun commentaire - 0
Légère baissent des indices asiatiques, et rebond des prix du pétrole.
Résumé :

  • Les prix du pétrole rebondissent légèrement après la publication du rapport API.
  • Les indices boursiers asiatiques enregistrent une baisse modérée.
  • Le dollar australien ne tient pas compte des bonnes données sur la balance commerciale de mai.


La séance asiatique c'est traduite par une baisse sur la plupart des indices boursiers, à la fois du côté du Japon et de la Chine qui ont fait état d'un retrait d'environ 0,4 - 0,5 %.
Dans le cas du Forex, nous pouvons constater une légère aversion pour le risque, bien que les mouvements sur la plupart des monnaies du G10 ne sont pas extraordinaires; le mouvement de retrait le plus volatil observer ce matin au début de la session européenne peut-être constater sur NZDJPY et CADJPY, qui perdent environ 0,26 %.
Pendant ce temps, les prix du pétrole rebondissent légèrement après la publication du rapport API, qui suggère une baisse significative des stocks de pétrole brut.

En ce qui concerne les publications macroéconomiques de cette nuit, nous avons eu la publication de la balance commerciale australienne à 3h30, qui est ressorti bien au-dessus des attentes du marché, soit 2,47 B contre un précédent à 555 M alors que le consensus de marché était de 1,1 b. Une telle augmentation est principalement justifié par une hausse des exportations, qui ont augmenté de 8,5 % y / y. Cela reflète en partie la volatilité des exportations de charbon cette fois qui se sont révélés favorables. Les données sont donc favorables pour l'AUD, parce qu'ils devraient apporter une contribution positive à la croissance du PIB au deuxième trimestre. Cependant l'impact sur l'AUD a été très limité, et la paire AUDUSD est en baisse de 0,13 % lors de la rédaction de cet article.

Dans le cas du marché pétrolier, le rapport API était tellement bon qu'il a été en mesure de stopper les baisses antérieures (qui, hier, ont atteint près de 4 %). Selon les estimations de l'Institut des stocks de matières premières, la semaine dernière aux États-Unis, les stocks ont chuté de 5,76 millions de barils, les stocks d'essence de 5,7 millions de barils, tandis que les distillats ont enregistré une augmentation marginale de 0,38 million de barils. Il implique beaucoup plus qu'un consensus dans le cas des données officielles du doe (aujourd'hui, 17h00), qui vise la baisse des stocks de pétrole brut de 1,77 million de barils et l'essence de 1,59 million de barils. Il implique beaucoup plus qu'un consensus dans le cas des données officielles du Doe (aujourd'hui, 17h00), qui vise la baisse des stocks de pétrole brut de 1,77 million de barils et d'essence de 1,59 million de barils.

Les prix du pétrole ont rebondi après un bon rapport API, mais nous somme encore loin de pouvoir confirmer une reprise haussière.