News - News publics

[Morning news] Le NZD se renforce après de bons chiffres PMI.

Par , le dans News publics - Aucun commentaire - 100
[Morning news] Le NZD se renforce après de bons chiffres PMI.
Chères lectrices et chers lecteurs, tous les jours je vous détaille avec mes mots la situation générale des marchés. S’intéresser aux récents faits survenus est important dans ce domaine, et il est essentiel de prendre la température des marchés aux quotidiens pour bien s’imprégner de la situation global. Vous pouvez si vous le voulez me laisser un petit commentaire si vous souhaitez que j’approfondisse quelque chose en particulier, ou même tout simplement me posez une question si vous n'aviez pas bien compris quelque chose. Bonne lecture.

[Morning news] Le NZD se renforce après de bons chiffres PMI. Kuroda est de nouveau élu à la tête de la Boj.



La situation du dollar américain



Le dollar américain c'est fortement déprécié cette semaine. Ceci peut-être en parti justifier par des données décevantes concernant les ventes au détail et la production industrielle de janvier, ce qui, compte tenu de l'inflation relativement élever, n'est pas nécessairement une situation bien perçue de la part des investisseurs. Néanmoins, nous pouvons aussi associé cela à des facteurs saisonniers, notamment aux conditions hivernales assez rigoureuses. Cependant, la confirmation de ces facteurs ne pourra être uniquement justifié que par la publication prochaine des données concernant ce mois en cours. Autre fait intéressant, le dollar américain continue de se déprécier et cela malgré la poursuite du fort rebond des rendements US. Les rendements à dix ans (T-Note 10Y) sont déjà supérieurs à 2,9 %. Pour conclure, les investisseurs ont actuellement une attitude très négative vis-à-vis du dollar, que nous avons surtout pu constater lors de la publication des données sur l'inflation (CPI).



Que ce passe t-il au Japon ?



Haruhiko Kuroda a de nouveau été élu à la tête de la Banque du Japon. La décision était évidemment attendue, ce qui signifie probablement la poursuite d'une politique monétaire très souple dans les années à venir. D'autre part, les députés actuels ont également été élus : Amamiya et Wakatabe. Le yen profite principalement de la faiblesse du dollar et de l'incertitude toujours présente sur les marchés. Néanmoins, il y avait aussi la crainte associée au retrait de l'argent au Japon par les investisseurs, ce qui illustre une nette diminution de l'achat d'obligations étrangères pour la deuxième semaine consécutive.

Le graphique hebdomadaire ci-dessous de l'USD/JPY montre clairement que nous fessons face à la pire semaine depuis juillet 2016. Le prochain support technique se trouve aux alentours de 104,10; ce niveau ne semble pas très fort par rapport à celui de 100.





De bonnes données en provenance des antipode !



Du côté du calendrier économique, la session asiatique a été plutôt calme, même si à 1h30 du matin, des données sur l'indice PMI de la Nouvelle-Zélande ont été publiées. Cet indice du mois précédent a enregistré une chute énorme, le chiffre ressorti fut 51,2 points, ce qui est très proche du niveau critique de 50 points. Néanmoins, un rebond à 55,6 points a été noté, ce qui signifie une amélioration significative de l'humeur chez les entrepreneurs néo-zélandais. Il vaut la peine d'examiner les deux autres indicateurs importants : le PMI pour les services et l'indice de confiance des entreprises RBNZ, qui a également récemment chuté.

Le PMI pour l'industrie néo-zélandaise se reflète clairement dans le premier mois de cette année.




Le graphique hebdomadaire ci-dessous de NZD/USD montre que les prix sont proche de la partie haute d'un range.