News - News publics

La RBA reste dovish dans ses commentaires, l'AUD n'a pas été fortement impacter.

Par , le dans News publics - Aucun commentaire - 69
La RBA reste dovish dans ses commentaires, l'AUD n'a pas été fortement impacter.
Résumé :

  • Les minutes de la RBA ainsi que les commentaires dovish du gouverneur adjoint n'impact pas fortement le dollar australien (AUD)
  • Cette nuit, nous avons pris connaissance d'un ensemble de données macroéconomiques en Chine
  • Le rendement du Trésor américain 10Y revient au-dessus de 3% renforçant le dollar ce matin


Récemment, les mouvements sur le marché des devises restent modérés, et les devises les plus faibles du panier du G10 après la séance asiatique sont le dollar néo-zélandais et le yen japonais.
Le dollar australien perd légèrement, malgré les commentaires conciliants des minutes de la RBA et du discours de Debelle.

Pourquoi l'AUD réagit-il si mal ?

Eh bien, les participants au marché se sont déjà habitués à ce type de déclaration. Dans le document publié par la banque, nous lisons que le prochain mouvement des taux d'intérêt devrait plutôt être en hausse, et non en baisse, et il a également été souligné que l'appréciation du dollar australien pourrait affecter la dynamique économique et l'inflation. La RBA a de nouveau admis que la hausse des prix dans l'économie resterait faible pendant un certain temps compte tenu de la concurrence dans le secteur de la distribution ou de la baisse des salaires (les prochaines données sur ce sujet seront connues ce soir). Notez que les décideurs soulignent encore qu'ils attendent une reprise progressive de la croissance des salaires principalement par un resserrement du marché du travail et donc les données de cette partie de l'économie, qui sera annoncé ce jeudi montrera si l'augmentation apportera de la vision ou de la distance. Avant même la publication du procès-verbal, le discours a été prononcé par le vice-président de la RBA, Guy Debelle, qui a abordé l'économie. Ses mots coïncident plus ou moins avec les minutes de la RBA et il a souligné l'absence d'un fort besoin d'augmenter les taux d'intérêt dans un avenir proche, à part si l'économie se développe comme prévu, dans ce cas des taux d'intérêt plus élevés commenceront finalement à apparaître.

À ce moment-là, le dollar a réussi à compenser quelques pertes après un début de semaine plutôt faible. Cela a été favorisé par la hausse des rendements obligataires, où, dans le cas des titres à 10 ans, nous avons enregistré un rendement de plus de 3% ce matin. Pendant la session asiatique, nous avons également reçu un paquet de données de la Chine, où la production industrielle a surpris positivement, montrent 7% y / y en avril (attendu 6,4%). Cependant, les Fiwexd-asset Investment (7% vs 7,4% y / y) et les ventes au détail (9,4% contre 10,0% y / y) ont déçu.

Seule la production industrielle a réussi à améliorer sa dynamique annuelle en Chine en avril.